Le 13 décembre dernier, l’unité locale de Lille a accueilli la première borne interactive Trace the Face déployée en France. Une deuxième borne a été lancée récemment à l’UL de Lyon 8 et la dernière le sera prochainement dans une structure partenaire en Ile-de-France.

Borne Trace the Face à Lille – Un outil indispensable pour le rétablissement des liens familiaux

Depuis le 30 août 2015, le site Internet « Trace the Face » (www.tracetheface.org)  créé par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et 23 Sociétés nationales a permis de réunir 114 familles à travers le monde.

Cet outil de recherche en ligne permet aux personnes n’ayant plus de nouvelles de leurs proches suite à un parcours migratoire  de publier leur photo de façon anonyme. . Le site est accessible gratuitement et disponible en sept langues (français, anglais, arabe, pactho, dari, somali, espagnol).

Les personnes à la recherche d’un proche pourront faire une recherche avec ou sans filtre (âge, nationalité, sexe…) et vérifier si leur proche est enregistré. Le cas échéant et après vérification de toutes les informations nécessaires, les personnes pourront être remises en contact.

Afin d’augmenter la visibilité et l’accessibilité de ce site par les personnes en situation de migration, le CICR  a ainsi développé le projet pilote de  bornes interactives Trace the Face en coopération avec trois Sociétés nationales européennes (Allemagne, Italie et France). Ces bornes, mises à disposition dans des lieux de passage fréquentés par le public migrant, permettent aux bénéficiaires de consulter régulièrement les nouvelles photos publiées sur le site Internet Trace the Face et d’être informés de la possibilité de rechercher leur famille en contactant le bureau RLF le plus proche de leur domicile.